photographie-canine-choisir-objecti-photo-chien

Le choix de l’objectif idéal en photographie canine. Un objectif avec du chien

La question est récurrente chez les débutants, le choix du matériel en photographie canine. En photographie il faut déjà savoir que le matériel ne fera JAMAIS de vous un meilleur photographe. La seule chose que ça pourra vous apporter c’est : du confort, et du matériel plus spécialisé, plus adapté. Mais en aucun cas vous n’allez-vous transformer en artiste. La photographie requiert de la pratique, et… de l’humilité. Trop de jeunes photographes s’imaginent que la maitrise passe par du matos dernier cri. Mais l’objectif reste néanmoins un outil indispensable. On va alors plus parler de focale adaptée à la photographie de chien. Et oui le matériel ADAPTE est une solution pour progresser et améliorer son travail.

Le chien, la photographie et la focale idéale

Pour que vous soyez à l’aise en photographie canine au départ je vous conseille donc de travailler à distance. Un chien ça bouge beaucoup ça ne tiens pas toujours en place. Forcément avec de l’éducation ça arrange els choses mais ça reste dynamique. Avec des focales courtes comme des grands angles (24 mm) ce n’est pas idéal et recommandé plus à des photos où le paysage aura un impact plus conséquent dans la composition avec le chien. 35, 50 mm les focales de portraits. Idéal pour l’humain, en photo canine ça demande des modèles plus dociles et posés.

Le mouvement rend les choses plus vite compliquées. Au-dessus on va commencer à trouver des focales plus intéressantes dès 85 mm. La distance entre le sujet et vous-même sera lus importante et ça sera d’un coup beaucoup plus confortable. Ajoutons aux focales en dessous de 85 mm le risque de déformation du sujet (les volumes ne seront pas « respectés si vous ne respectez pas non plus la règle des 3 mètres. Pour plus d’informations lisez cet article qui vous expliquera en détail les choses : https://www.olivier-chauvignat-workshops.com/les-tutos/deformations-et-perspective

photographie-canine-choisir-objectif-photo-de-chien-grain-de-pixel
La focale de portrait n’est pas forcément la plus adaptée pour le mouvement en photo canine

Téléobjectif : La focale fixe, le choix économique et qualitatif

Comme expliqué ci-dessus, la photographie de chiens et d’animaux de compagnie demande pour plus de confort des focales au-dessus de 85 mm : le téléobjectif. La focale fixe. On va donc trouver dans la rubrique objectif idéal pour la photo canine : Les 85 mm, 105 mm et 135 mm voire aussi 90 mm chez Fuji. Que ce soit chez les marques historiques comme Sony, Canon ou Nikon, Fuji qui restent des références on va aussi trouver des produits chez Tamron et Sigma voire d’autres marques tierces.  

Souvent plus accessible que les zooms ce sont souvent des optique plus qualitatives avec en plus des ouvertures très grandes donc très lumineuses  (f2 /f1.8 f1.4 ou f1.2). Ce sont les focales portrait pour les fans du qui aime le tout-flou (la grande tendance mode du moment) mais rien ne vous empêche de faire des photos dynamiques avec.

 Attention tout de même certains modèles sont plus dédiés à des photos posées car leur AF n’est pas leur point fort. Normal en même temps et à la base ce ne sont pas des optiques développées pour de l’action mais souvent du portrait posé.

Il n’y a pas de modèles idéal : ça va dépendre de votre budget, de vos besoins. Forcément une focale fixe comme un 85 f1.2 de canon pour la gamme hybride, ou encore le 105 1.4 de chez Nikon c’est qualitatif à souhait mais vous allez le payer. A chacun de donner une priorité en fonction de se besoins, de son budget. Et non un « pro » n’a pas nécessité obligatoire d’avoir un objectif de fou.

Télé objectif : les zooms

Après avoir vu les téléobjectifs en focale fixe pour réaliser la photo de chien on va voir les zooms. Des focales beaucoup plus polyvalente mais souvent plus chères et moins qualitatives pour certaines. On va trouver en vrac les 70-300, 75-300, et le must les 70-200 2.8. Les premiers sont souvent des zooms grands publics ou moyens gamme et les 70-200 2.8 des objectifs dédiés à des photographes professionnels, exigeant. Au milieu on trouvera le fameux 70-200 f4 (à ouverture constante).

La version 2.8 c’est lourd, et cher. Mais sa polyvalence et sa qualité en font une référence chez le photographe de sport, et donc chez les photographes canins. Joli flou d’arrière-plan avec sa grande ouverture, et sa capacité à pouvoir shooter en basse lumière. Mais quand on a un budget moindre ou pas envie de se trainer un bazooka la version F4 est une excellente alternative en terme de poids et de qualité. Surtout si elle inclue une stabilisation pour shooter à des vitesses assez basses.

Les versions 70-300 / 75-300 ne sont pas dénuées pour autant de qualité ni d’avantages : prix accessible, poids. Certes la qualité et l’ouverture limitée de ces focales (souvent f4.5 à 75 mm et f5.6 à 300 mm) n’en fera pas un passe partout dans toutes les conditions mais vous pourrez évoluer et faire de la photo quand même. Et de très jolies images.

Ensuite tout dépendra de votre budget, du neuf ou de l’occasion (il existe des sites professionnels de vente de seconde main avec garantie incluse). Ne visez pas des objectifs hors de prix si vous débutez, ou encore si vous n’êtes pas encore assez compétent.

Je vous l’ai dit et je le répète NON le matériel ne fera pas de vous un meilleur photographe

N’oubliez jamais que les photos qui vous font rêver sont souvent post traitées : développées à l’aide de logiciel comme Lightroom, mais pour beaucoup aussi suivant la tendance du moment retouchée : ajout de flou d ‘arrière-plan, changement de tonalités, vignettage, suppression d’élément, ajout de matières ou d‘éléments (les fameux overlay qui ajoutent des papillons/étoiles/feuilles/lumières).

Pensez toujours à regarder la photo de départ c’est primordial pour vous rassurer…. Et ça vous permettra de comprendre que soigner votre prise de vue c’est la priorité, que la pratique vous fera progresser (c’est long c’est normal), qu’acheter un nouvel objectif n fera qu’assécher vos économies mais ne vous fera pas de plus jolies images.

Un objectif adapté, un boitier, même d’entrée de gamme. Une jolie lumière, une jolie composition et un toutou. Vous tenez le bon mélange. Et si ça ne fonctionne pas recommencez, encore, encore et encore, et… encore.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.