cheval-bavard-grain-de-pixel-photographe-equestre-et-animalier-1-88

A l’heure de la technologie et du matériel facilement accessible on trouve de plus en plus un syndrome très connu celui de l’acquisition de matériel par le photographe (Gear Acquisition Syndrom). Besoin des dernières technologies, besoin d’avoir un parc optique incroyable, sentiment d’être freiné par le matériel le syndrome de l’acquisition du matériel nous touche tous ou nous a touchés un jour.

On va essayer au cours de cet article de voir pourquoi le matériel d’un photographe ce n’est pas une finalité en soi. Le matériel est en effet un outil destiné à aider au confort de la prise de vue ou encore de permettre de s’adapter à une spécialité photographique.

Ce pti billet s’adresse avant tout aux photographes qui débutent, aux passionnés qui se posent milles questions à la minute sur le matériel photographique mais qui oublient parfois que la photo floue, ratée, mal composée, sans âme n’est pas due au matériel. Non le problème se situe souvent derrière le viseur…

matériel-pas-meilleur-photographe-grain-de-pixel-photographe-professionnel
Le matériel ne m’a pas permis de mieux réaliser cette photographie, c’est avant tout une histoire de technique photographique.

Etre photographe c’est quoi

Etre photographe depuis la création de l’image fixée sur un support c’est ce besoin de capter, de figer un moment, un instantané. Pour de l’information, pour créer un souvenir, pour s’exprimer, pour montrer, documenter les raisons qui nous poussent à faire de l’image son extrêmement nombreuses. L’arrivée du numérique a en plus permis de démocratiser l’accès à la  photographie pour tous et toutes.

A des degrés divers mais la photographie est devenu réellement un geste quotidien. Forcément avant e numérique nous étions à l’ère argentique : appareil jetable, pellicule, polaroid les supports et matériels existant étaient plus coûteux, nécessitaient l’intervention de techniciens pour pouvoir transformer nos instantanés en support réel sur papier.

Désormais on trouve le photographe professionnel, le passionné, mais aussi le lambda qui photographie au smartphone les scènes de sa vie quotidienne. Et chacun a divers degré utilise un matériel plus ou moins évolué.

Le matériel et le photographe pourquoi faire

Pourquoi faire le matériel en photographie ? Tout simplement car on ne peut encore s’affranchir d’un outil pour capturer ce que nos yeux voient, ou voudraient voir. De ce fait nous sommes dépendants de l’outil nécessaire à notre expression visuelle. L’appareil photo est le cœur de notre pratique : il recentre la technologie électronique, la visée, bref il est la colonne vertébrale du système.

Ensuite vient se greffer l’objectif, puis les flashs, les sangles, les accessoires comme le trépied, les filtres et j’en passe. Chaque élément a son rôle à jouer. Mais cette débauche de matériel c’est une chose. Encore faudrait-il réussi à comprendre leur rôle, leur utilisation et leur pratique dans le domaine de la photographie.

La technique une arme indispensable, plus efficace que le matériel

Posséder des tonnes de matériel tout aussi coûteux les uns que les autres c’est bien mais si on ne sait pas s’en servir cela revient à avoir juste de couteux presse papier sur son bureau. La photographie comme d’autres arts, ou pratiques nécessite l’apprentissage de la technique. Sans technique point de photo. Certains ne le verront pas sous cet angle pourtant n’oublions pas que les bases de la photographie entraînent donc une maitrise des techniques de bases.

Comprendre le triangle d’exposition c‘est bien mais encore faut-il savoir l’appliquer sur son appareil. Connaître les règles optiques c’est faciliter l’utilisation des objectifs dans une situation donnée. Donc oui la technique reste indispensable en tout point pour apprendre à maîtriser son matériel, du moins apprendre à appliquer les bases, les mécanismes de la photographie. Avoir un excellent matériel sans avoir ces techniques encore une fois ça ne sert à rien. Un appareil photo bas de gamme est largement suffisant pour l’apprentissage et la maîtrise de ces techniques.

Rester créatif un élément indispensable

Est-ce qu’un meilleur matériel fera de moi le meilleur photographe : expressif, créatif, innovant ? J’en doute fortement. Acheter l’appareil photo le meilleur du monde avec les optiques les plus spectaculaires et vous verrez que si vos photos étaient moches avant elles  le resteront. Parce qu’une image ce n’est pas juste appuyer sur un bouton c’est avant tout raconter quelque chose, le montrer, le faire découvrir ou encore le faire ressentir. Le meilleur matériel ne remplacera jamais la fibre artistique du photographe.

La créativité ne s’apprend pas dans le matériel. Donnez le matériel le plus simple à un créateur, un artiste, un photographe qui imagine le résultat sera bien meilleur qu’un photographe lambda et son matériel à des milliers d’euros. C’est encore là que l’on se rend compte qu’allier technique et créativité restera la finalité la plus aboutie.

D’autres diront que la technique n’est qu’une aide ou un simple passage. Je dirais que pour arriver à ce stade la technique doit être d’abord maîtrisée pour savoir comment s’en affranchir. La créativité elle reste comme tout art : une vision subjective certes mais très personnelles et qui ne pourra jamais être compensée par le matériel. Si ce n’est éventuellement faciliter la création mais c’est un autre registre

Trouver le juste milieu entre matériel et technique photographique

Comme on a pu le voir, et mes écrits ne sont pas figés, ne sont pas une parole sacrée, juste une opinion. Le matériel ne fera jamais de vous le meilleur photographe. Apprenez d’abord à comprendre à appliquer les bases. Une fois ces bases, frustrantes parfois en terme d’apprentissage, maitrisées vous pourrez évoluer dans votre technique.

Une fois cette technique maîtrisée elle fera partie intégrante de vous. Et à ce moment vous serez en mesure d’évaluer vos besoins en fonction  de votre pratique. Vous comprendrez alors que certains matériels seront une dépense futile, un « gear acquisition syndrom » pour faire ricain. Dans votre pratique vous allez vite vous retrouver avec quelques éléments vraiment utiles pour votre production d’images.

Alors avant de dépenser des milliers d’euros mal investi, avant de demander quel appareil pour quoi faire, quel objectif pour quelle photo apprenez d’abord à comprendre et à maîtriser vos bases. Une fois ces bases maîtrisées, apprenez les techniques ; Je ne dis pas que vous ne serez pas freiné par le matériel mais vous arriverez à une maturité, une maîtrise qui vous permettra ensuite de prendre plus de recul. Recul nécessaire pour alors investir intelligemment.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.