photographes-canins-copie-photos-style

On va aborder un sujet qui me faut un peu tiquer et qui ne plaira pas à tous mais ça j’ai l’habitude. Si on fait un tour rapide des portfolios de photographes canins qu’ils soient professionnels, pseudo professionnels ou passionnés on va trouver en grande majorité (pas pour tous rassurez vous) une valeur commune : la répétition quasi similaire des styles. Oui le style c’est ce qui caractérise un photographe on va en parler après. Résultat pour faire simple : consultez instagram (je sais ce n’est pas la meilleure représentation).

Vous allez vite voir qu’on retrouve des compositions similaires et redondantes. Tellement redondantes qu’au point où personnellement ça m’écœure. Trop c’est trop. Attention je ne remets pas en question les compétences mais bien le problème de l’uniformité et le manque cruel d’originalité dans les œuvres d’une énorme partie des photographes canins en Europe. Et oui pas juste en France….

Le style d’un photographe c’est quoi ?

Le style ça veut dire beaucoup de choses. On pourra évoquer une façon de photographier, de mettre en scène, de composer. C’est aussi parfois une technique de retouche ou de développement, ou encore une technique argentique ou de prise de vue spécifique que l’artiste va utiliser.  C’est aussi une sensibilité, une manière de percevoir le monde et les gens.

Si on devrait simplifier à outrance on va dire que c’est la marque, la patte du photographe. Cette marque on va la retrouver sur l’ensemble du travail de l’artiste. A tel point qu’elle va permettre d’identifier le travail sans avoir à citer le nom de l’auteur ou pire avec la signature. On en parle de la signature ici justement.

Mon style c’est en partie mélanger l’éclairage artificiel à des mises en scènes naturelles ou recherchées – Alfred et Mao pour la série Maitres et Chiens

Mais comment le style se découvre en photographie

Le style s’approprie avec le temps. Ce n’est pas une science exacte ou quelque chose qui s’apprend en quelques jours, il n’existe pas de recettes toutes faites ou de mode d’emploi idéal. Ce style progresse, évolue avec le photographe, sa sensibilité et son expérience. Ce style se cherche et reste une profonde introspection du photographe. Donc clairement on aura tous une sensibilité différente et donc un style différent. On pourra parler de manière de shooter, ou encore un style de retouche bien à part.

Tout ce que vous devez retenir c’est que ce style vous allez le découvrir au fur et à mesure du temps et de votre implication en photographie. Vous allez chercher, creuser, fouiller, essayer. Et vous verrez qu’avec le temps vous allez développer justement cette patte bien à vous qui va vous permettre de sortir du lot, vous différencier. On ne parle pas là de volonté de faire mieux, mais bien de faire différent des autres. Vous approprier la photographie comme un élément essentiel et personnel.

Pourquoi les photographes canins se ressemblent tous et comment ?

Alors je vais lister brutalement ce qui me choque et que je trouve dommageable à voir et revoir de partout….

  • Le vignettage très prononcé noir pour « isoler » le sujet
  • Les overlays : oui ce sont des ajouts de motifs comme des feuilles, étoile, neige pluie pour simuler sur une photo basique. Un effet utilisé via les réglages de calques de Photoshop. C’est bien mais à trop en user ça fatigue et ça dénature totalement le sens de l’image.
  • Le flou : alors le flou de la pleine ouverture d’un objectif c’est une chose mais ajouter en plus des couches de flou encore et encore c’est trop. Et là on a atteint des records : tout le monde shoot à f1.4 ou à 2.8 et ça ajoute encore du flou en post prod par kilos. Allez y mollo et surtout essayez d’être cohérent dans son application.
  • Les halos de lumière : simuler le soleil ou un éclairage via des « ronds de couleur qu’on va flouter pour donner cet aspect de halo lumineux.
  • Les tricks : le chien qui va se tenir à l’autre assis, les pattes avant autour de son pote, les positions têtes à ras du sol genre malheureux, les chiens qui sautent un tronc d’arbre en mode plongée (oui un célèbre photographe italien en a fait son style justement :p et tout le monde fait pareil )
  • Les yeux ultra nets : le dodge and burn bien prononcé sur les yeux à tel point que ça perd de son naturel
  • La tête du chien dans les feuilles/ devant la cascade : vu, revu, copié, refait
  • Les chiens mis en scène avec des paniers, des lanternes, des baguettes magiques. Ok le fan club de Harry Potter j’adore (sincèrement) mais le bis repetitae est fatiguant. Soyez original !
  • Le milieu urbain avec tunnel/arches et j’en passe avec un flou ++++ : c’est hyper graphique j’avoue de jouer avec les perspectives mais quand j’en vois par paquet de 50 avec une similarité presque folle ça ne me parles plus du tout

Bref j’en ai plein encore à mentionner. Entre la manière de shooter et le traitement retouche on va trouver un copié collé quasi identique chez l’ensemble des photographes et perdre toute originalité.

Si ça peut vous rassurer en équin on a un peu le même cheminement identique en terme de recopiage successif de styles :

  • Le fameux « fond noir » une technique venue des US et qui simule le studio sans ses avantages et ses qualités
  • Le shoot à la feuille d’or copié et recopié sur le travail de Diana Wahl
  • Les effets de flous, lumières rajoutées etc
  • Et j’en passe et des meilleures…..
border-collie-rivière-style-photographie-grain-de-pixel
Du naturel, un instant capté pas de retouches poussées et similaires à des travaux existant. Le style en photographie c’est avant tout la sensibilité.

Vous avez le droit de vous questionner sur mes intentions

A ce stade normalement trois quart ont changé de page : « photographe frustré, malveillant, idiot, c’est son opinion blabla ». Les autres auront compris que je ne charge pas dans un but gratuit mais pour une réelle prise de conscience.

Est-ce que je suis frustré de ne pas faire ce genre d’images ? Bien sûr que non sinon mon portfolio en serait plein e je ne rédigerais pas cet article.

Est-ce que je déteste ce genre d’images ? Bien sûr que non je déteste juste ce recopiage systématique qui crée une uniformité complète en photographie canine au point d’en saturer. Soyez différent, sortez des carcans, osez faire différent !

Est ce que je fais mieux ? Pas du tout, sachez en plus que je doute en permanence. Mais ce doute me pousse à prendre du recul sur l’ensemble de ce que je vois pour comprendre et me positionner.

Je ne suis pas « jaloux » je vous rassure je suis très satisfait de ce que je fais et si je ressens un besoin de compenser, me former, progresser ne vous en inquiétez pas j’en fais ma force depuis mes débuts. J’avance à mon rythme et progresse. Je pratique selon MON style personnel qui ne sera pas je le reconnais au goût de tous. Et justement c’est exactement ça le problème on se noie dans l’uniformité.

Le style permet d’avoir une foultitude de photographes avec une capacité d’expression artistique différente. C’est ce qui fait la richesse de cette discipline et l’émergence de talents. Laissez parler votre créativité à vous avant de vouloir trop faire comme les autres. Je conçois qu’au départ on soit dans cette démarche de vouloir reproduire…

Copier l’ennemi du bien en photographie

Copier, reproduire, simuler, en photographie c’est NORMAL. On a tous à un moment donné, essayé de reproduire un style d’image, une technique vue ailleurs chez un autre photographe. C’est quelque chose de naturel en cours de progression et dans le processus d’évolution. Même expérimenté on peut ressentir le besoin de comprendre comment l’auteur d’une photo a réussi en reproduisant, en essayant de trouver LA recette. Mais c’est pour enrichir son tableau de compétences par pour faire un travail identique.

Exemple : j’ai essayé de reproduire des traitements de photographes qui m’ont fait vibrer. Mais en général quand j’atteins l’objectif j’ai un souci : la finalité ne me ressemble pas et je demeure dans l’impossibilité de reproduire les effets sur mes images. J’ai l’impression que ça ne va pas avec. Normal ça ne correspond pas à ma vision, à mon style, à ma façon de voir les choses.

Apprenez après avoir évolué et progressé à vous sortir de cette masse, à vous approprier votre style, votre manière de faire. Non la méthode apprise en workshop ne sera pas forcément une révélation c’est juste une ligne directrice pour vous aider à avancer. Vous allez piocher dans ce réservoir de connaissances et de compétences pour vous fabriquer vous. Cultivez-vous, allez dans des expositions, des musées, lisez des livres, parcourez les travaux de grand photographes, cherchez des choses différentes et isolez-vous des réseaux sociaux parfois.

Avec le temps, de la persévérance et des essais vous finirez par découvrir au fond de vous la réponse à cette question : quel est mon style en photographie. Mais comme toujours à trop vouloir tout de suite les choses

Sortez, faites des photos et… cherchez vous

Je citerais Sébastien Roignant qui dit souvent cette phrase classique à la fin de ses vidéos : « sortez et faites des photos ». Justement sortez, essayez et essayez de faire autre chose que les autres. Cherchez vous, cherchez votre façon de faire et apprenez à devenir unique. Ne cherchez pas à devenir le photographe à la mode. Les réseaux sont assez nocifs pour ça et vous poussent à chercher amour gloire et audience auprès de vos abonnés et devenir le photographe hyper couru.

C’est vide de sens car vos abonnés consomment vos images à une vitesse folle. Vos photos ne sont pas ainsi dégustées comme elles le devraient. Exposez même en local dans votre petite ville, travaillez sur des « vrais » projets pas juste une séance avec une idée. On en parle ici de la gestion de projets et de la mauvaise utilisation de ce mot chez beaucoup ça vous en apprendra beaucoup.

Devenez ce que vous serez, soyez différent, voyez différent et là vous comprendrez mes mots et mon coup de gueule. Un style c’est un photographe unique, pas trente. Épanouissez-vous et faites sortir du fond de votre être ce qui fait de vous ce créateur ou créatrice, cette sensibilité qui va inonder vos images. Ne lâchez rien, accrochez-vous, ratez c’est important pour mieux recommencer. Et apprenez à être vous, pas comme les autres !

A lire également

Un Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.