A propos de moi et de mon activité. Qui suis je et pourquoi avoir choisi la photographie de chevaux plutôt que les mariages ? Je vous dit tout sur mes choix, ma passion, mes envies.

La photographie professionnelle est un monde qui se dévoile peu. Rare sont les photographes qui dévoilent leurs coulisses. Alors quand il s’agit de photographie équestre c’est encore pire. Le photographe de chevaux est encore plus méconnu que celui qui pratique la photographie de mariage.

Tentons alors de vous montrer cet envers du décors , suivant le temps de libre aussi et si le sujet est intéressant. Des anecdotes à des sujets de réflexion ce sera l’occasion de vous dévoiler trucs, astuces ou encore fou rire.

La photographie équestre est un domaine peu connu sur laquelle circule nombre de clichés erronés. C’est l’occasion de corriger en partie ces problèmes.

Oréo-chien-home-studio-6-grain-de-pixel-photographe-animalier

Une année, des projets, des photographies et des remerciements

Une année s’écoule. 2019 se retire laissant sa place à cette nouvelle année 2020. Une année qui fut en somme assez riche en activité et en rebondissement pour moi et Grain de Pixel. Pleins de projets réalisés ou débutés, des tonnes de photographies réalisées.

J’ai eu la chance de rencontrer encore une fois beaucoup de monde, appris beaucoup de choses à vos côtés. Et rien que pour cet apprentissage je vous en suis très reconnaissant. C’est ce qui rend ce métier passionnant : l’échange, l’apprentissage et les rencontres humaines.

Des séances chevaux, mais aussi l’arrivée des compagnons à quatre pattes

Comme beaucoup le savent je suis un habitué des écuries. Et une écurie sans chien ou sans chat ça n’existe que peu . Comme beaucoup de cavaliers ont pu le constater rare sont les fois où je ne suis pas reparti de chez eux sans réaliser quelques clichés volés ou posés de vos animaux. Les chiens gardiens,  les aboyeurs, les foufous. Les assoupis qui somnolent et attendent que la caresse vienne à eux, les joyeux qui vous attendent au pied de la voiture pour sentir et réclamer caresses et friandises. Les chats, ces maitres du monde et conspirateurs qui vous observent dédaigneux puis viennent se frotter dans vos jambes en attendant que l’esclave humain les caresse. Bref il était temps que je me consacre à eux aussi et que je leur ouvre les portes de mon travail.

Hercule - golden retriever-grain de pixel - photographe animalier - chiens

C’est donc avec un très grand plaisir que j’ai eu de créer en plus de mon activité équestre un service dédié à vos animaux de compagnie. Et je ne regrette pas au vu des jolis spécimens que j’ai pu croiser lors de mes deux animations dans les magasins Jardiland d’Angoulême ou lors de ces séances extérieures réalisées pour des maitres et des maitresses amoureux de leurs animaux. Un réel plaisir de rencontrer des amoureux des chiens et des chats, découvrir des races encore inconnue à mes yeux : apprendre, échanger, comprendre.

Olaf, Berger Blanc Suisse - grain depixel, photographe animalier

Un projet, des projets, des traits et des chiens

Cette année fut aussi la mise en place et la petite révolution autour du projet de série sur le cheval de trait poitevin : « La Force Tranquille ».  Grâce entre autre à l’inspiration apportée par Mélanie Goemaere Baudin et Laura Kendall lors des débuts vacillant de ce projet et ma découverte de la race. Projet mis en pause puis reparti sur les chapeaux de roue avec des idées encore plus dingue. S’est ensuivi des séances fantastiques avec des gens incroyables, dans des lieux magiques. C’est aussi des galères et des courriers sans fins pour trouver les lieux d’accueil avec parfois des murs infranchissables ou le néant absolu. Mais c’est aussi des surprises et des possibilités dont je n’aurais pas espéré. Je ne remercierais jamais assez et encore toutes les personnes qui m’ont aidée dans ce projet, qui me soutiennent, m’encouragent, me supportent, participent. Sans vous le projet ne serait pas aussi bien engagé.  Une forte pensée pour Baltazar des Picanais, le compagnon à sabot de Laura qui fut le premier modèle à tester la nouvelle mouture du projet en posant dans le cloitre du Couvent de Carmes à La Rochefoucauld. Il va tous nous manquer mais ainsi va la vie. Une vie nous quitte mais d’autres viennent prendre sa place. De très jolies nouvelles encore confidentielles seront dévoilées l’année prochaine à ce sujet. Rassurez-vous non je n’attends pas de bébé cheval 😀 D’autres vont en accueillir par contre. Et des grands bébés 😀

L’année 2020 promet des surprises de très grande taille et je vous promets qu’on va s’éclater ! J’ai des pistes fabuleuses à explorer : des chais, une chapelle, un…. cinéma (oui vous avez bien lu). Reste que ces pistes doivent obtenir une réponse positive du lieu d’accueil, puis une reconnaissance pour tester la viabilité technique. Puis enfin recruter les chevaux (pti clin d’œil aux éleveurs de poitevins hein !)

L’hiver s’installe et c’est  l’occasion parfaite pour mettre en pause le projet équestre pour continuer vers un projet chien qui m’inspire. Il faut savoir se renouveler et rester créatif ! La série « avoir du chien » est une série « bonus » que je teste sur un coup d’inspiration. J’ai déjà réalisé deux séances, l’une à la Girafe Café avec Gaël, l’autre au 36 Muscle Avenue avec Ludo et ses chiens. La suite promet d’être intéressante si la suite à donner se confirme. Mais surprise je e vais pas vendre la peau de l’ours ! Le but : mettre en scène des maitres et leurs chiens dans leurs lieu de travail. Je recherche donc des hommes avec une forte présence, du charisme, atypique, de la gueule. Allié de préférence à un milieu professionnel qui permet des possibilités intéressantes. Pour exemple j’ai un pompier, un maréchal ferrant, un menuisier, un possible agent de la SNCF. Bref ce sont des profils à confirmer pour réaliser les séances mais ça donne une idée 😉

girafe-cafe-grain-de-pixel

36-muscle-avenue-gond-pontouvre-grain-de-pixel-photographe

Et qui dit nouvelle année dit aussi nouveau projet professionnel : le site Grain de Pixel a besoin de changer de peau. Comme tout travail qui mûrit, mes attentes en matière de site internet aussi. Un besoin d’optimiser, de trier. Donc je me mets au travail pour tenter dans l’année de mettre en ligne un nouveau design. J’aime le changement c’est parfois signe aussi d’évolution dans mon travail, dans ma vision.

Merci à ma chérie, ma fille

J’en profite pour remercier publiquement ma chérie qui me supporte au quotidien et c’est un exercice de très très haute voltige (non je ne suis pas loin de la réalité). Je ne suis pas facile à vivre et je me consacre énormément à mon travail (trop).

Elle me partage avec les chevaux, les chiens, les séances, les projets, les coups de gueule, les coups de mou, les interrogations.

Gérer une entreprise c’est difficile même de petite taille. C’est faire face à des doutes, des questionnements, c’est savoir apprendre, remettre sur le métier et c’est du quotidien. C’est aussi apprendre à gérer deux activités pour pouvoir vivre. Je dois donc travailler en parallèle sur un autre job « alimentaire » la semaine et le weekend vous est dédié : prestations, projet etc.

Et ma chérie et bien… Elle est là. Présente, souriante, rassurante, motivante. Elle m’accompagne presque partout et quoi qu’il arrive quoiqu’il se passe et garde le cap. Elle me donne plein d’idées, me corrige, me reprend, me reprend souvent sur la partie commerciale qui est vraiment pas mon point fort… J’ai une chance folle et j’en suis conscient. Merci mon cœur pour ce soutien sans faille, je t’aime très très fort.

Merci aussi à ma ptite princesse de fille qui vient souvent m’aider dans mes séances. Baignant dans l’équitation depuis son plus jeune âge c’est extra d’être aussi bien entouré et de pouvoir partager cette passion avec elle. Merci ma princesse de suivre ton papa partout dans ses folies photographiques. Qui sait un jour peut être Grain de Pixel sera signé non plus Franck SIMON mais Loanne SIMON .

Merci  pour toutes ces images

Je vous remercie tous et toutes pour m’avoir permis de réaliser autant de belles images cette année : collaborateurs, collaboratrices, clients, clientes, public croisé lors de mes séances. J’ai vraiment été chanceux, j’ai rencontré des tas de chevaux surprenant, des chiens, des chats, des passionnés, des gens extérieurs au monde du cheval qui m’ont beaucoup apporté. Citer toutes les personnes serait bien trop long mais je vais essayer. Ne m’en veuillez pas de vous oublier !

  • Les médias : Charente Libre, Sud Ouest et surtout Olivier Sarrazin pour sa plume, Sabot Magazine et François Durand, cheval magazine et cheval pratique.
  • Le cheval Bavard : Galienne Tonka Wisser et toute l’équipe du Cheval Bavard : johanna, claire, camille, laurence, sandra, nils, nicolas et tous les autres
  • L’équipe Animolistic avec Minh Tam Franck et Noémie Tredez, des vétos ostéo de choc !
  • La famille Marciquet, Laura Kendall du Domaine des Limousines, Pierre Antoine Bernard, Les Calèches du Lysos avec Myriam et Jean Marc, Angélique Grip, l’équipe du château royal de Cognac, Jenny Massicot, Monsieur le maire de Saint Même les Carrières Bernard Marceau, Marion Sokolic, l’équipe municipale de la Rochefoucauld en Angoumois, la ville de Cognac, André Crouzilles pour le Quart d’heure Charentais (à retrouver sur Facebook) pour la série Force Tranquille.
  • L’association des races mulassières et en particulier Ophélie qui subit régulièrement mes messages de doléances, mes questions à la noix et j’en passe
  • Jardiland Champniers et Soyaux et leurs équipes d’animaliers juste au top !
  • Lizonne Equitation et Equites au Logis de Rancogne, L’élevage du pavillon de la Forêt avec monsieur et madame Chagnaud, Fil&Crin et Paola Moitie, Les écuries du grand Guillon, Au pré des chevaux et j’en oublie.
  • Et tous les autres que j’ai pu oublier ne m’en veuillez surtout pas !

Merci à tous, très belles fêtes de fin d’année. Je vous souhaite le meilleur pour 2020. Pas de bonnes résolutions, je laisse l’avenir me surprendre ;

Oréo-chien-home-studio-6-grain-de-pixel-photographe-animalier

 

 

 

Et voici une nouvelle année qui débute : Bienvenue en 2019. Petit retour sur une année assez mouvementée pour moi et mes projets de 2018, les petites choses qui vont changer. Bref c’est le moment (ou non) des bonnes résolutions.

Cette année là

2018 a été un peu mouvementée pour moi côté perso et m’a un peu empêché de pouvoir réaliser mes projets et travaux personnels. La faute à un déménagement et une nouvelle installation. Ce qui comme beaucoup le savent devient très très vite chronophage. Donc j’ai dû donner la priorité à mes commandes et clients. J’ai donc choisi de mettre en veille mes projets persos et de les repousser pour la seconde année. Mais je ne désespère pas de pouvoir arriver à atteindre mes objectifs en partie ou entièrement. La preuve cette fin d’année plus calme ou pas m’a permis de relancer la machine. Donc une année assez remplie mais pas en terme de photographies personnelles mais aussi pro. J’ai un peu déserté mes endroits de villégiature comme le Cheval Bavard où je laisse souvent cours à mes dérives photographiques.

Des projets

Des projets j’en ai toujours plein la tête mais il y en a un pour lequel je m’accroche : Trait Poitevin, la force Tranquille. J’avais prévu la lenteur de ce projet mais je ne pensais alors pas que je serais moi-même l’instigateur de ce freinage. Mais un bon projet vaut mieux d’être ralenti que d’être précipité. Il a laissé la place à des réflexions et des variantes en somme très pertinente. En exemple ma sortie au Couvent des Carmes à La Rochefoucauld avec Baltazar le Trait Poitevin. Et de cette séance en ressort des possibilités et variations assez folles pour rendre une dynamique nouvelle à mon projet.

Des séances et de la publicité

Il va être aussi temps pour moi d’assumer mon travail et e me monter plus au grand jour. Je ne fonctionnais là qu’au bouche à oreille sans faire de grands bruits. Vous allez peut être pouvoir croiser mes affiches dans vos clubs et écuries. Il est temps pour moi de diffuser mon existence et de montrer le bout de mon objectif un peu partout. Il est un moment où l’artisan se doit de se montrer, non pas que pour exister mais aussi pour évoluer. Des séances studios de groupe vont voir le jour : je viendrais poser mon studio mobile dans vos écuries et vous pourrez faire photographier vos chevaux avec moi ! Une façon de vous proposer une prestation haut de gamme à un prix un plus doux. Une année 2019 que j’espère riche en rencontres aussi. De nouveaux clients et de nouvelles écuries à découvrir. J’ai hâte car c’est enrichissant au possible. Chaque année est toujours pour moi une surprise en terme de rencontres et vous m’apportez aà chaque fois beaucoup de choses.

Des tarifs qui changent

Et bien malgré moi et loin de faire ma fortune, les tarifs se doivent d’évoluer pour faire face aux charges et coûts de l’entreprise. Mais comme beaucoup le reconnaissent j’œuvre avec entrain et sans regard sur ma montre, j’œuvre avec passion et ce que je vous demande comme contribution est à juste valeur. Malgré cela je vous avoue que le temps passé ne rémunère pas entièrement mon travail, du moins pas suffisamment. Une grosse partie du coût des séances s’envole aussi et malgré moi vers d’autres horizons que les miens. Mais tel est le quotidien des artisans. Néanmoins je sais me contenter de votre joie lorsque le travail vous est révélé et vous faire plaisir autant que possible. Votre joie est aussi pour mois plus enrichissant que le prix de la séance.

Des collaborations folles

J’espère pouvoir aussi mener à bien quelques idées folles, quelques projets sans raison ni commerce. Ouvrir quelques pages de folies pour le plaisir si le temps m’en laisse la possibilité. La folie est un doux moteur, agréable et plein de surprises. Elle est un merveilleux moyen de se renouveler, d’être plus créatif et se laisser porter par des essais, des envies, des surprises.

Tout plein de jolies choses

Il me reste à vous souhaiter une année plein de richesse et d’émotion, de santé et de bonheur. Une année qui sera certes peut-être bonne ou moins bonne c’est une question de perception mais aussi d’imprévus. Soyez heureux et motivés, gardez le sourire. J’espère pouvoir vous abreuver de belles images encore toute cette année et que vous serez toujours aussi nombreux voire encore plus à suivre ou découvrir mon travail.

Un petit retour sur l’année passée en images

On terminera cet article sur un retour en images de cette année 2018