Une série réalisée au cloitre du couvent des Carmes de La Rochefoucauld en Angoumois, issue de mon travail sur le cheval de race Poitevine. Le cheval de Trait Poitevin est en effet une race qui tend vers la disparition. Sa sauvegarde est assurée par des associations et des éleveurs passionnés. J’ai souhaité contribuer à valoriser cette race de chevaux au travers d’un travail photographique. Travail dont la forme ne cesse d’évoluer au gré de mes idées et de ma créativité. Ce projet est expliqué ici : Trait Poitevin, la force tranquille

Ce projet évoluant donc constamment, j’ai eu l’idée folle de vouloir introduire Baltazar et Laura dans le Cloitre du Couvent des Carmes de La Ville de La Rochefoucauld. Une séance atypique réalisée grâce à l’équipe municipale de la ville de La Rochefoucauld qui a accepté ma demande et m’a autorisé à réaliser cette séance dans ce lieu. J’aime beaucoup ce lieu, cette architecture. J’aime la pierre calcaire pour sa couleur, son histoire. Le cloitre du Couvent des Carmes est un lieu vraiment à part. Il y règne un silence et un calme indéfinissable. C’était vraiment impressionnant de pouvoir réaliser une telle séance, cela m’a semblé assez irréel tout au long de l’heure qui a suivie.

Pour accompagner cette série je vous propose de découvrir son histoire racontée sur cet article illustré et vous faire vivre ce moment.

Depuis cette fameuse séance qui restera le début d’une formidable aventure humaine les choses ont évoluées. Le projet a grandi et les chapitres de cette histoire fantastique se sont écrit au fur et à mesure. A notre plus grand regret à tous, notre ami Baltazar a rejoint le paradis des pégases un soir d’hiver emporté par des coliques de stress lors d’un violent orage. Il est et restera le cheval de tête de cette aventure. Mon beau et doux Baltazar qui s’est prêté à nombre de mes folies photographiques. Je garde en tête un cheval gentil, adorable, d’une délicatesse impressionnante et surtout surtout d’un courage incroyable. Il a toujours été impassible, délicat, posé lors de nos séance. Un cheval qui restera dans mon coeur et qui continuera de vitre au travers de mes photos et de cette série « Force Tranquille ».