Force Tranquille - Franck SIMON - photographe équestre - www.graindepixel.fr

Le projet « Force Tranquille »

J’aime les chevaux lourd et ce, depuis longtemps. Le problème est que bien trop souvent ils sont relégués à des photos assez basiques, classiques : débardage, nettoyage, travaux de la terre. Bien entendu cela n’est pas une critique bien au contraire puisque c’est un formidable moyen de revitaliser ces races qui ont déserté nos territoires. Comme je suis basé en Charente j’ai eu envie de me tourner vers cette race régionale. Une race qui déplore justement un déficit de naissance et une disparition programmée. Ne reste à l’heure actuelle qu’une poignée de passionnés qui font vivre cette race de chevaux. L’idée était là restait à l’exploiter. Le projet “trait Poitevin, la force tranquille” venait de naitre.

Le studio lourd

Mon idée de départ était de sortir ces chevaux lourds de leur contexte traditionnel : labour, débardage attelage etc. L’idée de base était donc de mettre en valeur ces chevaux en studio. En effet cette spécialité photographique est souvent dédiée aux chevaux de selle. Rares sont les images où un trait figure et pose. Une merveilleuse façon donc de sortir de ce standard pré établi. J’avais donc trouvé le lieu, les candidats etc. L’association des races mulassières m’a beaucoup aidé tout comme les nombreux abonnés qui ont relayé ma recherche. J’ai ainsi pu localiser facilement des volontaires. baltazar des picanais, trait poitevin

Mais si c’était si simple

Et oui le problème avec les collaborations, les projets perso c’est la disponibilité. Malgré ma grande motivation et mon envie de faire voir le jour à ces photos il m’a manqué une composante essentielle : le temps. Et comme je devais faire appel à des passionnés il fallait aussi réussir à se retrouver ensemble. L’année a donc filé à toute vitesse et des petits soucis organisationnels m’ont complètement empêché de mener à bien cette aventure. Ajoutez la période hivernale où les gros lourds ressemblent plus à des ours qu’à des chevaux. Mes excuses aux passages à mes nombreux candidats sans nouvelles. Dommage certes mais en même temps c’était un mal pour un bien. Mais pourquoi ?

Murir pour mieux évoluer

Tout simplement car mes intentions n’ont pas changé mais le contenu lui si. Le studio est une perspective intéressante. Mais le souci c’est que c’est vite redondant : fond similaire, poses limitées on se retrouve vite à faire les mêmes images. Certes cela reste superbe, met en valeur les morphologies, la musculature, la prestance. Mais pourquoi ne pas faire mieux ?

Ebahir et surprendre

L’idée de changer de direction est venue suite à une séance photo d’humain dans un cloitre. Je me suis alors dis pourquoi pas un cheval dedans ? Et encore mieux un lourd ! Si vous avez loupé l’article où je raconte l’histoire de cette folle séance vous pouvez le retrouver ici. Changement donc de cap pour ce projet. L’idée a basculé vers une envie de capturer ces images et mettre en scène ces chevaux dans des endroits totalement atypiques. Des lieux avec du charme, du cachet, inspiré du patrimoine de Poitou Charente. Des lieux où personne n’aurait pu imaginer voir un cheval à cet endroit, encore plus : un cheval de trait.

A venir des chais, une plage, un château…

Après cette série au cloitre, j’ai des projets. Totalement fous cela étant dit en passant mais réalisables je pense à condition de trouver des contacts. Donc les prochaines séries en projet les voici :

  • Dans un chai. L’idée de base est d’aller sur la Ville de Cognac et démarcher les grandes maisons du Cognac. Le pari est osé mais lancé ! Encore faut il que j’arrive à atteindre les bonnes personnes. J’ai quelques contacts ici et là. A défaut de lieu prestigieux je démarcherais des chais plus “familiaux” mais avec tout autant de cachet.
  • Dans une carrière de calcaire souterraine. Les carrières sont nombreuses en Charente, il me reste à trouver des propriétaires qui acceptent et surtout une carrière vaste et sécurisée. Je commence juste à démarcher les communes. Pour le moment sans réponses.
  • Sur la plage. Avec la troupe de Traits Poitevins de Mélanie Goemaere Baudin, artiste équestre. L’idée est lancée reste à caler une date.
  • Au pied d’un château, c’est en cours d’étude. Bon certes on est limite Poitou Charente mais le site est splendide ! J’attends de recevoir l’autorisation officielle.
  • En studio puisque l’idée originelle n’est pas totalement repoussée. Cela se déroulera comme prévu au Logis de Rancogne à Equites.
  • A définir les idées fusent parfois sans prévenir. Et puis si des fois certains me proposent des idées n’hésitez pas à me contacter 😉 Tant que c’est en Poitou Charente hein 😀

Affaire à suivre

Comme toujours ces projets restent cantonnés au temps libre et disponible. Car le travail et les obligations de la vie font que je ne peux y consacrer librement mon temps. Entre mon activité principale, mon activité commerciale de photographe, ma vie personnelle… Mais une chose est certaine : j’irais au bout de mon projet. Je me le suis promis. Je compte aussi sur les abonnés, lecteurs et autres personnes pour ne pas hésiter à me proposer un pti coup de pouce. Et si par hasard vous avez un Trait Poitevin et une forte motivation pour rejoindre le projet… Ma boite mail vous est ouverte ! En attendant, n’hésitez pas à me suivre dans mes péripéties que ce soit sur Facebook ou sur Instagram !

2 réponses
  1. Mousseau
    Mousseau dit :

    J’adore votre travail. Si je peux vous aidez à préparer les lieux où les chevaux.. Apporter mon aide sur ces projets ça me ferait vraiment plaisir.

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.