Regard et détails équestres c’est prendre le temps d’observer. Etre photographe c’est aussi s’appliquer à voir autre chose qu’un ensemble. C’est être attentif aux détails, aux textures, aux reflets ou encore au dessin des ombres. Parfois je reste dans les écuries juste pour observer ces petites choses auxquelles on ne fait pas toujours attention. Moment éphémère ou intérêt graphique, il n’y pas forcément d’intention, c’est parfois juste capturer un moment pour sa beauté esthétique.

C’est aussi faire confiance à sa propre sensibilité tout en sachant que tous les regards ne s’arrêteront pas forcément sur chaque image. Nous avons tous une sensibilité différente. Le regard sur les détails équestres c’est faire attention à ces moments, ces lieux, ces instants. Chaque photo est souvent issue d’une séance différente, une capture à un moment donné lorsque mon oeil aperçoit quelque chose qui le séduit. J’ai mis du temps à accepter l’intérêt graphique de ces images, pensant être seul à les apprécier. Me serais-je trompé ?

Quand je ne suis pas là pour de la photographie commerciale j’aime bien flâner dans les écuries, dans les paddocks. Il y a tellement de moment éphémères à capturer. Parfois il suffit juste d’observer, d’admirer ou d’attendre. Ces moments si rares ils existent car nous ne prenons pas le temps de nous arrêter devant. tourner la tête, nous baisser, regarder de côté, par en dessous. L’oeil voit une scène globale mais en s’attardant dessus, en se concentrant le détail apparaît. il est là et attend juste que nous en profitions. C’est ça aussi la photographie : observer, être attentif. regarder là où les autres ne s’attardent pas. Un moyen de surprendre mais aussi de comprendre, d’affiner son regard sur les choses.