Danse

avec la lumière

Le Cheval Bavard. Mon lieu de villégiature. Mon endroit muse. J’adore me rendre là-bas. C’est pour moi un endroit reposant mais aussi inspirant. Cette série encore une fois est née de l’improvisation. J’avais avec moi la connaissance des lieux et la complexité des lumières de ce manège. Magiques mais difficiles, passionnantes mais traitresses. Des clair-obscur passionnant à capturer mais au prix de combien de tentatives, de ratés. Auxquels il faut associer le cheval, capter l’expression ou le bon mouvement. Beaucoup de paramètres à mélanger mais au final j’ai réussi à saisir et montrer ce que je voulais. Ces jeux d’ombres et de lumière dans lequel le cheval danse accompagné de son cavalier. Jouer de couleurs ou de Noir et Blanc, j’ai dû faire des choix, bons ou pas suivant le regard de chacun sur les choses. C’est aussi la difficulté de la photo : suivre son instinct et être capable de choisir les images qui parleront à tous, empreint d’autant d’esthétisme que de cheval posé.