Le studio équestre

Comment se déroule la séance

Une séance studio qu’est-ce qu’est ?

Une séance studio consiste tout comme avec les êtres humains à réaliser une séance photo en intérieur ou extérieur et se servir de lumières artificielles qui vont apporter un éclairage spécifique. Un fond de couleur ou texturé peut être utilisé afin d’isoler le sujet de l’environnement extérieur. Le photographe décide alors de l’ambiance qu’il souhaite, de l’éclairage qui sera apporté. Cela donne non seulement des photos très détaillées mais aussi un style de photographies vraiment très particulières.

La photo studio et les équidés est ce compatible ?

Tout à fait. Bien loin des idées reçues il faut savoir que l’éclairage artificiel sous la forme de flash n’est pas l’élément le plus perturbateur pour le cheval. Bien souvent j’ai eu plus de difficulté à montrer au cheval le modeleur : sorte de grande boite de tissu dans lequel est installé le flash. Ce modeleur permet de diffuser et modeler la lumière pour obtenir des effets bien particuliers. Ces modificateurs de grande taille impressionnent bien souvent les chevaux. Mais très souvent un peu de temps suffit à calmer tout le monde.

Quel matériel est nécessaire ou équipement ?

Pas besoin de grand-chose. La seule contrainte c’est d’avoir un espace intérieur assez spacieux. Soit une grange ou une écurie avec une véritable ambiance très cosy, avec du cachet pour servir d’arrière-plan. On fuira les endroits un peu trop classiques, trop encombré ou avec peu de cachet. Sinon je propose de monter un fond studio de 6 mètres de long et de 3 mètres de haut. Ce fond permet de cacher l’environnement et d’isoler le cheval. Ce fond de couleur noire permet de réaliser des photos très moderne et très sympas. Il faudra juste un endroit assez grand pour recevoir le fond mais sans oublier assez de recul pour le photographe. Un manège est idéal.

Le cheval comment le préparer

Le pansage est un point très important. Tout comme le shampouinage des chevaux gris. Quand j’entends shampouinage je parle de limiter au maximum les taches jaunâtres propres à ce type de robe. Le flash va révéler les défauts. Il est donc important de réaliser un pansage vraiment appliqué. Pas besoin de forcément graisser les pieds il suffit de bien nettoyer le sabot et éviter les traces de boue et paille. Les crinières peuvent être nattées ainsi que les queues c’est au goût de chacun. Les accessoires en crinières ne sont pas un problème. C’est vous qui décidez du style, moi je m’occupe de guider les poses. Pour l’ « l’habillage » je recommande fortement filet propre et nettoyé (mors compris) ou un licol cuir voire type corde. Le but est d’avoir des photos qui soient esthétiques. On bannira donc le licol de couleur ou d’écurie.

Une fois en place

Une fois le fond installé et les lumières en place je vous ferais venir pour vous expliquer. On montrera au cheval les équipements afin de le désensibiliser. Il est particulièrement recommandé d’avoir de l’aide pour capter l’attention du cheval et qu’il pointe les oreilles bien en avant. L’idéal est que celui qui présente le cheval puisse utiliser une longue longe afin de se dissimuler. Ensuite : on shoote !

Envie d’une séance ? Contactez moi !